Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Anamnêsis
  • Anamnêsis
  • : Lire et contempler, découvrir et écouter : des livres et des paroles, des arts et des hommes.
  • Contact

Evénements

La Librairie AMK

présente
une exposition-vente
permanente
des gravures de
Bernadette
Planchenault
 et de
Ilona Kiss
des dessins aquarellés de
 
Séverine Maréchal
et des collages et encres de
 
Bruno Lanza
et
 Leandro Figueiredo

Plus d'infos ici.

Prolégomènes

anamnêsis : du grec réminiscence. Ensemble des informations que fournit le malade (ou son entourage) au médecin sur l’historique de sa maladie.

Jadis

Contours

Nulle autre prétention ici que de préciser quelques contours d'une mémoire volatile, et de les fixer pour un temps indéterminable. Nulle autre ambition que de les donner à voir au passant occasionnel, qu'un clic fortuit aura mené jusqu'à cette place, et de peut-être créer l'opportunité d'une découverte. Qui sait ?

Top articles

  • Carl Gustav Jung (1875-1961) : sur l'instinct de totalité

    23 octobre 2006 ( #Paroles d'auteurs )

    Alors que ces derniers (instincts de sexualité et de puissance) peuvent toujours en appeler au témoignage de la réalité quotidienne, qui impose son évidence à chacun par sa banalité même, l'instinct de totalité nécessite - ne serait-ce que pour être perçu,...

  • Voltaire (1694-1778) et Fréron (1718-1776)

    28 octobre 2006 ( #Paroles d'auteurs )

    Du temps où les hommes avaient de l'esprit, du talent et de l'humour, Voltaire adressa cette épigramme féroce et célèbre à son ennemi juré, le journaliste et critique Elie Fréron : L'autre jour au fond d'un vallon, Un serpent piqua Jean Fréron. Que pensez-vous...

  • Arthur Koestler (1905-1983) et le temps

    31 octobre 2006 ( #Paroles d'auteurs )

    Plus un jour est vide, moins il pèse dans la balance du souvenir. Le temps qui, en tant que présent, s’écoule le plus lentement, devenu passé est le plus vite écoulé. Et la réciproque est vraie. Quand les événements se précipitent et que le temps semble...

  • Alfred de Musset (1810-1857) et George Sand (1804-1876)

    23 novembre 2006 ( #Paroles d'auteurs )

    Au temps de ses amours avec George Sand , Alfred de Musset lui envoya ce célèbre acrostiche : Quand je mets à vos pieds un éternel hommage, Voulez -vous qu'un instant je change de visage ? Vous avez capturé les sentiments d'un cœur Que pour vous adorer...

  • Anton Tchekhov (1860-1904) : la vie telle qu'elle est

    30 novembre 2006 ( #Paroles d'auteurs )

    On me reproche de n’écrire que sur des événements médiocres, de ne pas avoir de héros positifs. […] Nous menons une vie provinciale, les rues de nos villes ne sont même pas pavées. Nos villages sont pauvres et notre peuple accablé de souffrances. Tous,...

  • Pierre Chirac (1650-1732) : derniers mots

    05 décembre 2006 ( #Paroles d'auteurs )

    Il est des médecins que l’amour du métier n’abandonne qu’à la dernière seconde. Ainsi le docteur Chirac […], médecin de Louis XV, est à l’agonie lorsqu’il se tâte le pouls et diagnostique : - On a saigné ce malade. Il fallait l’évacuer. C’est un homme...

  • Blaise Pascal (1623–1662)

    22 avril 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    Quand un discours naturel peint une passion, ou un effet, on trouve dans soi-même la vérité de ce qu’on entend, laquelle on ne savait pas qu’elle y fût, en sorte qu’on est porté à aimer celui qui nous le fait sentir ; car il ne nous fait pas montre de...

  • Arthur Rubinstein (1887-1982) : Leçon de piano

    10 août 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    Arthur Rubinstein, alors très âgé, recevait quelques personnes à dîner dans son appartement de l'avenue Foch. Une dame s'approcha et lui demanda : - Maître, à présent que vous avez quatre-vingts ans de piano derrière vous, vous n'avez plus besoin de vous...

  • Anna de Noailles (1876-1933) : Sainte-Thérèse

    17 août 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    Sa robe est bouleversée comme un grand voilier dans un naufrage, et la petite tête dure, nette, arrêtée, défaille comme un oiseau qui mourrait de son propre chant. Bouche de Sainte-Thérèse, ouverte et pleine de grâces, que buvez-vous dont vous ayez ainsi...

  • Alexandre Dumas (1802-1870) face au racisme de ses contemporains

    17 janvier 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    L’auteur des Trois Mousquetaires était quarteron et en vieillissant, son teint devint bistre et ses cheveux de plus en plus crépus. Aussi eût-il souvent maille à partir avec ses contemporains lui reprochant ses origines, comme Balzac qui ne supportait...

  • Le parfum des aubépines de Marcel Proust (1871-1922)

    20 janvier 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    Quand, au moment de quitter l'église, je m'agenouillais devant l'autel, je sentis tout d'un coup, en me relevant, s'échapper des aubépines une odeur amère et douce d'amandes, et je remarquai alors sur les fleurs de petites places plus blondes, sous lesquelles...

  • Johannes Kepler (1571-1630) : Epitaphe

    09 février 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    « Johannes Kepler, Keppler, Khepler, Kheppler ou Keplerus fut conçu le 16 mai 1571 à 4 h 37 du matin, et mis au monde le 27 décembre à 2 h 30 de l’après-midi, après une grossesse de 224 jours, 9 heures et 53 minutes. Les cinq orthographes de son nom sont...

  • Pascal Quignard : Le jadis de Gérard Dou

    12 février 2007 ( #Paroles d'auteurs )

    « Gérard Dou naquit à Leyde le 7 avril 1613. Son père était graveur sur verre et c’est de lui qu’il reçut sa première formation. Puis il devint l’apprenti de Dolendo, qui était graveur sur cuivre. Puis il quitta la gravure et apprit la peinture chez Couwehorn,...

  • Jean Genet (1910-1986) : Sur mon cou...

    27 septembre 2006 ( #Poésies essentielles )

    Le plus beau et le plus tragique poème d’amour qu’il m’ait été donné de lire. L’émotion reste intacte à chaque lecture… Ecrit en prison en 1942, Jean Genet le dédia à Maurice Pilorge, assassin de vingt ans. Maîtrise éblouissante de la langue et de la...

  • Antoine-Vincent Arnault (1766-1834) : La Feuille

    13 octobre 2006 ( #Poésies essentielles )

    Homme politique, poète et dramaturge français, il fut aussi connu pour ses fables satiriques. Adorant les chiens, héros de nombreuses de ses fables, il possédait un affreux roquet ayant pour nom Ramponneau. Alexandre Dumas , qui considérait Arnault comme...

  • Paul Celan (1920-1970) : Todesfuge

    16 novembre 2006 ( #Poésies essentielles )

    En cette période de rentrée littéraire où la polémique fait rage autour du prix Goncourt Les Bienveillantes de Jonathan Littell, les critiques alimentent un débat stérile sur le thème : a-t-on le droit d'écrire sur la Shoah. Ils semblent avoir oublié,...

  • Pindare (IVe-Ve av. J-C.) : Pélops implore Poseidon

    19 décembre 2007 ( #Poésies essentielles )

    … Quand il eut atteint le doux printemps Viril et qu’un duvet crût sur ses joues, Il songea à de possibles noces, A Hippodamie, illustre fille du roi de Pise, Eunomaos, en Elide. Et seul, le long de la mer grise, Dans la nuit noire, il marcha près du...

  • Le Nouvel An selon Jean Bonnerot (1882-1964)

    01 janvier 2007 ( #Poésies essentielles )

    Janvier résonne des traditionnels voeux, de cette « bonne année ! » que l'on souhaite machinalement à tout le monde... pour faire comme tout le monde. Si l'on nous assure qu'à l'heure d'Internet la carte de voeux a néanmoins toujours autant de succès,...

  • Si K'ang, poète chinois (223-262)

    04 janvier 2007 ( #Poésies essentielles )

    Un luth et un poème suffisent à mon bonheur. Errer au loin est un trésor, Empli de la Voie que je parcours seul Vers la fin du savoir et du moi. Tranquille et sans soucis, Pourquoi chercher autrui ? Je suis un habitant des montagnes magiques Qui réjouit...

  • Emily Dickinson (1830-1886) : Beauté et Vérité

    27 janvier 2007 ( #Poésies essentielles )

    J’étais morte pour la Beauté – mais à peine M’avait-on couchée dans la Tombe Qu’un Autre – mort pour la Vérité Etait déposé dans la Chambre d’à côté – Tout bas il m’a demandé « Pourquoi es-tu morte ? » « Pour la Beauté », ai-je répliqué – « Et moi – pour...

  • Maria Konopnicka (1842-1910) : Et lorsque le roi partit pour la guerre…

    16 février 2007 ( #Poésies essentielles )

    Poète, nouvelliste, critique littéraire et traductrice polonaise, Maria Konopnicka fut l’un des écrivains majeurs de la littérature polonaise du 19e siècle. Elle lutta pour le droit des femmes et l’aide aux prisonniers politiques. Sa poésie, lyrique et...

  • Emmanuel Carrère : La Classe de Neige

    12 octobre 2006 ( #Lire )

    Nicolas ne mange pas à la cantine comme la plupart des élèves. Nicolas n’est jamais invité par ses camarades de classe et personne n’attend d’être invité chez lui. Nicolas ne sait pas s’il aime ou non la musique. Nicolas ne part pas en classe de neige...

  • Yôko Ogawa : Les Abeilles

    22 octobre 2006 ( #Lire )

    A la demande de son cousin étudiant sans le sou, l'héroïne trouve à le loger dans la résidence de l'université qu'elle fréquenta jadis. Le malaise s'instaure dès leur rencontre avec le directeur, et que l'on apprend que "la raison pour laquelle on lui...

  • Pascal Quignard : Les Ombres errantes

    18 novembre 2006 ( #Lire )

    J’aime les livres de Pascal Quignard , même lorsque certains d’entre eux me restent obscurs, même lorsque les mots m’échappent. Il me reste toujours le même plaisir de lire, et de percevoir derrière les phrases une profondeur et une pensée qui me paraissent...

  • Poésie en liberté

    14 juillet 2007 ( #Lire )

    En 1998, l’association Poésie en liberté crée un concours international de poésie en langue française, via Internet, pour les lycéens et les étudiants. Elle est placée sous l’autorité du ministère de l’Education nationale. Le jury est constitué de lycéens...

1 2 3 4 5 > >>