Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Anamnêsis
  • Anamnêsis
  • : Lire et contempler, découvrir et écouter : des livres et des paroles, des arts et des hommes.
  • Contact

Evénements

La Librairie AMK

présente
une exposition-vente
permanente
des gravures de
Bernadette
Planchenault
 et de
Ilona Kiss
des dessins aquarellés de
 
Séverine Maréchal
et des collages et encres de
 
Bruno Lanza
et
 Leandro Figueiredo

Plus d'infos ici.

Prolégomènes

anamnêsis : du grec réminiscence. Ensemble des informations que fournit le malade (ou son entourage) au médecin sur l’historique de sa maladie.

Jadis

Contours

Nulle autre prétention ici que de préciser quelques contours d'une mémoire volatile, et de les fixer pour un temps indéterminable. Nulle autre ambition que de les donner à voir au passant occasionnel, qu'un clic fortuit aura mené jusqu'à cette place, et de peut-être créer l'opportunité d'une découverte. Qui sait ?

11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 17:43

 

Michel Henricot, 2006, Narcisse©Tous droits réservés

Michel Henricot : Narcisse, 2006
Tous droits réservés


Exposition Narcissus, Galerie of European Art, mars-mai 2007. Avec les oeuvres de : Daniel Barkley, Luigi Casalino, Joanna Chrobak, Chawky Frenn, Michel Henricot, Aleksandra Nowak, Valeriy Skrypka, Damian Wojtowicz, Piotr Woroniec. JKK Fine Arts 


Michel Henricot, peintre du silence...

Repost 0
Published by Anma K. - dans Contempler
commenter cet article
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 00:05

Van Gogh
, c'est le peintre préféré, le peintre de l'enfance, dont je connais et aime depuis toujours les Tournesols. C'est avec une intense émotion que je découvris pour la première fois, il y a bien des années déjà, ses toiles au Musée d'Orsay, puis plus tard, au Musée Van Gogh d'Amsterdam. C'est en Hollande que je vis 'en vrai' cette paire de chaussures cabossées et tant usées. En elles se reflète toute une vie de labeur et de pauvreté, comme dans nombre d'oeuvres de ce génie, qui laissa quelque 840 tableaux, plus de 1000 dessins et des centaines de lettres à son frère Théo. Outre les magnifiques natures mortes, les paysages et les vieilles maisons aux toits de chaume, Van Gogh réalisa une « oeuvre paysanne » en peignant la vie simple et harassante des petites gens et des paysans, sans idéalisation aucune, mais avec un réalisme poignant. C'est ce que j'admire par-dessus tout, cette émotion brute et immédiate, presque palpable, présente dans chaque toile, à laquelle rien ne fait écran. Cette impression de « gravement beau », comme Van Gogh l'écrivait à son frère, qui touche profondément et le coeur et l'âme...

Van Gogh : Paire de Chaussures (1885) © Van Gogh Museum Amsterdam

Repost 0
Published by Anma K. - dans Contempler
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 15:31

Charon
ou Caron, figure de la mythologie grecque, était le batelier qui faisait traverser aux morts les fleuves des enfers. Il était souvent représenté sous les traits d’un vieillard lugubre et impitoyable, qui n’acceptait dans sa barque que les âmes défuntes portant dans leur bouche le prix de leur passage et ayant reçu une sépulture.

Sujet rarement abordé en peinture, Pierre Subleyras en donne ici sa propre interprétation, d’une beauté inquiétante et fantomatique. Le jeune homme incarnant Caron, nu et vu de dos, ainsi que les corps et visages des passagers dissimulés sous de magnifiques drapés, confèrent au tableau une atmosphère étrange et mystérieuse. Alors que le thème du voyage parmi les Ombres évoque d’emblée des teintes sombres, le peintre lui opposa une douce et irréelle luminosité. L’impossibilité d’identifier les personnages accroît le trouble et le questionnement de celui qui contemple la toile, et c’est là ce qui me fascine dans cette œuvre, à l’image de ces merveilleuses femmes peintes de dos par Wilhelm Hammershoï, de Marie Laurent photographiée de dos par Nadar, ou de l’énigmatique créature de Piscine de Michel Henricot. Suggérer plutôt que montrer invite le spectateur à l’imagination et à la réflexion, guidant son regard au-delà de l’œuvre elle-même.


Pierre Subleyras : Caron passant les Ombres (135x83) - Musée du Louvre, Paris

Repost 0
Published by Anma K. - dans Contempler
commenter cet article
27 septembre 2006 3 27 /09 /septembre /2006 00:45

 



Repost 0
Published by Anma K. - dans Contempler
commenter cet article