Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Anamnêsis
  • Anamnêsis
  • : Lire et contempler, découvrir et écouter : des livres et des paroles, des arts et des hommes.
  • Contact

Evénements

La Librairie AMK

présente
une exposition-vente
permanente
des gravures de
Bernadette
Planchenault
 et de
Ilona Kiss
des dessins aquarellés de
 
Séverine Maréchal
et des collages et encres de
 
Bruno Lanza
et
 Leandro Figueiredo

Plus d'infos ici.

Prolégomènes

anamnêsis : du grec réminiscence. Ensemble des informations que fournit le malade (ou son entourage) au médecin sur l’historique de sa maladie.

Jadis

Contours

Nulle autre prétention ici que de préciser quelques contours d'une mémoire volatile, et de les fixer pour un temps indéterminable. Nulle autre ambition que de les donner à voir au passant occasionnel, qu'un clic fortuit aura mené jusqu'à cette place, et de peut-être créer l'opportunité d'une découverte. Qui sait ?

23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 18:10
 
La vie imaginaire d’une sainte imaginaire, écrite par une spécialiste du surréalisme et illustrée par des collages.
 
« La sainteté sera convulsive ou ne sera pas. »
 
Telle est la dernière prophétie d’une sainte méconnue, patronne des diabétiques, des ramoneurs, des noyés, des fabricants de parfums et de somnifères, qui dictait ses visions les yeux fermés, perdue entre le rêve et la méditation, reposant sur un lit mobile équipé de roues, d’une voile et d’une moustiquaire
 
Le roman-collage d’Agnieszka Taborska et de Selena Kimball raconte la vie songeuse de cette religieuse troublante et perpétuellement endormie dont les visions prémonitoires exercèrent une véritable fascination sur les surréalistes.
 
Ils sont suivis d’une glose très bien documentée grâce à laquelle l’auteur nous plonge habilement dans l’univers du surréalisme dont elle décrypte certaines énigmes.
 
Sainte Leonora de la Cruz a-t-elle réellement existé ? Est-il vrai que sa Vie fut découverte par Philippe Soupault dans une librairie du boulevard Raspail, et qu’elle exerça sur le mouvement surréaliste une influence profonde, bien qu’occulte ? Au lecteur d’en décider.
Si le surréalisme est avant tout un état d’esprit, un regard porté sur le monde, une perception de la réalité qui va au-delà ou en deçà des apparences, alors ce livre en est l’illustration parfaite. Car il est en lui-même un acte surréaliste.
 
Cet ouvrage est destiné aussi bien à ceux qui aiment et connaissent le surréalisme qu’à ceux qui souhaitent le découvrir.
 
Agnieszka Taborska est née en 1961 à Varsovie. Écrivain, historienne de l’art et traductrice de littérature française, elle vit entre la Pologne et les États-Unis où elle enseigne la littérature française surréaliste.
 
Selena Kimball est née en 1973 aux États-Unis et vit à New York. Elle a participé à plusieurs expositions aux États-Unis, en Pologne, en Grande-Bretagne, au Canada et en Roumanie.
 
 

Collage extrait de La vie songeuse de Leonora de La Cruz © Editions Interférences. Tous droits réservés.

_________________________________________________________
 
Aux amateurs de bons et beaux livres, je conseille vivement la découverte des autres titres des Editions Interférences, tous remarquables tant par la qualité de leur contenu que par le soin apporté à leur fabrication. Je recommande particulièrement Requiem de la grande poétesse russe Anna Akhmatova, dont la nouvelle traduction de Sophie Benech m'a bouleversée, tant elle a su en restituer l'âme et la douleur. Sophia Petrovna, roman poignant de Lydia Tchoukovskaïa qui fut l'amie d'Akhmatova, s'inspire directement de son recueil. On y trouve beaucoup de la vie de celle qui refusa de s'exiler pour demeurer là où son peuple souffrait, et c'est à la fois un témoignage de l'époque de la terreur sous Staline et un vibrant hommage à toutes ces femmes courageuses qui attendirent désespérément des nouvelles d'un proche arrêté et condamné sans raison.
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anma K. - dans Lire
commenter cet article

commentaires